Diane Lasséranaise

En raison de la crise sanitaire, le banquet de la chasse, prévu initialement le 17 avril 2021, ne pourra pas avoir lieu cette année.

LA DIANE LASSERANAISE A 70 ANS EN 2020

La société de chasse « la Diane Lasséranaise » a été créée en 1950 par Lucien Lannes et est présidée depuis 2015 par Pierre Boubée.

Son conseil d’administration est composé de Jean Michel Escubès, Manuel Fort, Guillaume Gaspa, Christophe Lagarde, Pierre Salaün, Michel Salles, Monique Escubès et Henri Barbé (tous les deux non-chasseurs).

Cette saison, 24 chasseurs ont adhéré à notre association, 17 sont propriétaires et résidants à Lasséran, 7 sont des membres extérieurs à la commune, avec une moyenne d’âge de 50 ans.

Le plus jeune a 20 ans et le plus ancien vient de rentrer dans sa 80ème année.

Notre société s’est associée avec celles de St Jean-le-Comtal, Embats et Pavie pour créer le Groupement d’Intérêt Cynégétique « Entente Sousson-Auloue ».

Ce groupement permet à tous ses membres de pouvoir participer à la chasse collective du sanglier, du renard et du chevreuil, sur plus de 7000 ha, et de venir en aide financière aux propriétaires des chiens victimes d’accidents au cours des battues (ces frais vétérinaires pouvant atteindre jusqu’à 3000 € par an).

Localement, la Diane Lasséranaise s’efforce de conserver l’esprit populaire des sociétés de chasse communales et d’entretenir d’excellents rapports avec les propriétaires de Lasséran.

Son souhait le plus cher est que la convivialité et la bonne humeur continuent à être ses priorités !

————————————————————-

Pierre Boubée, président de la Diane Lasséranaise communique : « Pour répondre à certaines critiques dont sont victimes les chasseurs en ce moment, je voudrais juste vous faire lire ce petit poème qui reflète bien selon moi, l’état d’esprit de la chasse et des chasseurs ! »

Chasseurs au cœur noble

La chasse est un sport royal

Pour le chasseur au cœur loyal.

La chasse est une partie de plaisir

Et non un champ de tirs.

La chasse n’est pas une compétition,

En fin de journée, ne pas faire l’addition.

La chasse, c’est ce chien et son maître

Dont la complicité ne vient pas de naître.

La chasse, c’est ces chasseurs

Comme j’en connais plusieurs

Qui n’ont pas au fond du cœur

Le vice du massacreur

Mais l’immense bonheur

De ce que partagent les vrais chasseurs !